Guide pour malvoyant ou non voyant pour un voyage en avion

Guide

L’envie de voyager est en chacun de nous et le droit de voyager est accordé à tous. Et ce, quelle que soit le handicap dont on souffre. De plus, aujourd’hui, au niveau des transporteurs aériens, beaucoup de choses ont changé ou plutôt évolué, permettant aux personnes aveugles ou malvoyantes de prendre l’avion en toute sécurité. Du côté du voyageur, il est normal qu’il ressente quelque appréhension, surtout si c’est son premier voyage.

Est-ce possible de prendre l’avion quand on est ainsi handicapé ?

Même si ce n’est pas la première fois qu’il monte à bord d’un avion, les inquiétudes peuvent toujours l’assaillir, aussi, tout est mis en place afin qu’il soit rassuré et voyage dans la sérénité. Les appareils sont de nos jours dotés d’infrastructures adaptées et de services d’assistance personnelle. Il est même possible d’admettre un chien guide en cabine aujourd’hui. Tous ces progrès et tous ces efforts tendent tous dans le même objectif : rendre le voyage en avion le plus agréable à tous, y compris pour les personnes aveugles et les malvoyants.

A savoir avant le vol

Les passagers aveugles ou malvoyants doivent savoir ce qu’ils doivent prévoir en vue de leur voyage. L’accès à l’avion est de plus en plus simplifié pour eux, mais avant de partir, il est préférable de comparer les offres et les services des différentes compagnies aériennes. Chacune d’entre elles ont leur propre politique, aussi, il est utile de s’informer sur les infrastructures des unes et des autres, de leurs conditions d’admission pour un chien guide etc. Il faut également savoir que des services d’assistance sont offerts à titre gratuit, et ce, dès l’aéroport. Il leur est offert de l’aide pour les assister dans les différentes démarches avant le vol et on leur explique personnellement les consignes de sécurité.

Comment se passe les démarches ?

Les démarches sont peut-être l’étape la plus compliquée lorsqu’on est aveugle ou malvoyant. Pour certains, cela s’est avéré être un véritable parcours du combattant. Le plus important à faire, avant toute chose, c’est d’informer le service clientèle de la compagnie aérienne de son handicap et au moins, 48 h avant le départ. On peut signaler cette déficience également lors de la réservation. Cette démarche permet à la compagnie de prendre les mesures qui s’imposent afin qu’une assistance soit fournie tout au long du voyage.

Voyager avec un chien guide

Un chien guide est un allié de choix pour les personnes souffrant de cécité ou malvoyantes. Dans la vie de tous les jours, il n’est pas seulement un animal de compagnie mais un ami, un guide, un accompagnateur de tous les instants. Heureusement, de plus en plus de compagnies acceptent aujourd’hui qu’un chien guide accompagne son maître en cabine. Il reste aux pieds de celui-ci pendant tout le vol. Mais il est également requis de signaler que l’on voyage avec un chien guide, 48 h avant le voyage et celui-ci doit posséder un passeport pour animaux et être correctement vacciné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *